Dernière semaine à l'école

, le 31/08/2012

 
Après 6 jours d'itinérance dans le Tamil Nadu, nous sommes donc retournées à Sithanangoor pour y passer une dernière semaine. Après un accueil très chaleureux des étudiants de l'internat, la vie à l'école a repris son cours.

Le chantier avance à son rythme. Les fondations posées, nous avons pu entamer la construction. Nous travaillons avec deux ou trois ouvriers permanents, aidés d'une dizaine de femmes du village payés à la journée. Les conditions de travail sont assez dures pour ces femmes qui sont sur le chantier de 8h à 19h. Il arrive d'ailleurs parfois qu'une travailleuse nous demande à manger ou nos vêtements. Bassine sur la tête, nous les aidons à acheminer du sable, des briques, du béton.

Vendredi midi, Diane et Aude, en de bons termes avec le computer teacher, sont retournées au cours d'informatique, avec les filles de l'internat assez peu attentives. L'école finie nous avons passé du temps avec les étudiants.
En rentrant dans notre chambre après le dîner, nous avons découvert qu'un nouvel habitant avait réussi à se glisser dans notre chambre. Après l'épisode de la souris, celui de la chauve-souris ! La bête a quand même fini par quitter notre chambre.

Samedi nous sommes parties avec le school bus pour une journée d'excursion direction les backwaters, accompagnées de l'équipe de Metz (l'équipe de Paris est partie pendant notre semaine de découverte), du maths teacher, et de Thanga raj, un élève de l'internat. Nous avons pris un bâteau à moteur qui nous a emmené jusqu'à la mer à travers la mangrove. Nous avons passé un peu de temps sur la plage avant de repartir arpenter les petits canaux de la mangrove. En milieu d'après-midi nous sommes allés visiter le temple de Chidambaram, temple hindu dédié à Siva sur le modèle de celui de Madurai. Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés dans la maison du prof d'anglais. Après avoir rencontré ses parents autour d'un café, il nous a fait visiter le temple de son village, beaucoup plus récent que ceux que l'on avait vu jusque là.

Dimanche journée repos, shopping, criquet (sport très prisé des indiens) et autres activités avec les internes.

Lundi après-midi, après le chantier, nous avons fait la rencontre pour la première fois des petits de la primary school (2 à 10 ans). Hauts comme trois pommes, ils portent déjà l'uniforme chemise/cravatte. En fin d'après-midi nous avons branché la nouvelle sono (que l'on avait acheté avec les ordinateurs) dans l'internat des filles pour leur faire découvrir quelques musiques occidentales. Mardi soir, nous leur avons montré un film de Disney.

Mercredi, dernier jour à l'école. Après une dernière matinée sur le chantier, nous avons accueilli un nouvel arrivant, Gauthier. Nous avions fait sa rencontre à Tanjore pendant la semaine de découverte. Charmé par le récit de notre séjour à l'école et fatigué de voyager seul, il a décidé d'interrompre son itinérant et de venir travailler pour l'école.
Dans l'après-midi, Aude est allée donner un cours sur la Révolution française aux jeunes du 9th standard (13/14 ans). Les filles nous ont à nouveau fait des tatouages au héné, pour que l'on garde un souvenir d'elles de retour en France. Le soir, une fête a été organisée pour notre départ.

Jeudi midi, 30 août, adieux très difficiles. Larmes au rendez-vous.
Après 4 heures de bus et 1 heure de rickshaw dans Chennai, nous nous sommes posées dans un restaurant pour souffler. Un taxi nous a ensuite amené à l'aéroport. Nous avons dormi dans la retiring room (dortoir) jusqu'à 4 heures du matin, heure de l'enregistrement pour notre avion. Arrivées à Delhi, mauvaise surprise. Notre passeport n'ayant pas été tamponé à notre arrivée en Inde, nous apprenons que nous sommes entrées illégalement dans le pays et sommes envoyées au service immigration. Après une heure de parlementation et d'attente nerveuse, nous réussissons finalement à passer la douane. Soulagement !

Nous voilà bien arrivées à Paris après un mois formidable !

 

Commentaires

 Anne
un grand merci de nous avoir fait partager tout cela, la tonalité très vivante et chaleureuse de vos récits nous a donné un aperçu de ce que vous avez pu vivre, gardez tout cela longtemps dans votre bagage intérieur!



Autres récits de voyage

Autres Recits en